Sélectionner une page

Une prestation déroulée avec une facilité qui a surpris jusqu’à son auteur… « A part vendredi, c’était peut-être mon meilleur week-end MotoGP jusqu’à présent », a déclaré le désormais leader du Championnat du Monde. « Vendredi sous la pluie, j’étais 20e. Mais samedi matin, je n’ai perdu que 0,1 seconde sur le meilleur temps des FP3. Et dans des conditions mitigées en FP4, j’ai terminé dans le top 5 en pneus pluie, suivi de la 5ème place en slicks en Q2. En qualifications, j’ai vraiment réussi quelques bons tours. Ce n’était pas encore complètement sec, donc c’étaient les pires conditions pour moi ».

Fabio Quartararo a déclaré qu’il s’était senti bien dès le départ lors du warm up sur le sec du dimanche matin, et son meilleur temps en disait long. « J’ai tout de suite trouvé un excellent rythme. J’ai quand même été surpris par ma vitesse en course, car j’ai roulé en 1’39.4 min dans le troisième tour de course ! C’était étrange parce que nous n’avions pas roulé en slicks depuis deux jours auparavant. C’est pourquoi j’ai été étonné quand j’ai réussi 1’39.4 ».

« Bien sûr, vous pouvez toujours être meilleur. Mais ici à Portimão, j’ai trouvé beaucoup d’adhérence », a déclaré El Diablo. « Le dernier virage était la section où j’ai pu rouler très vite. A l’entrée du virage 15, j’étais aussi beaucoup plus rapide que Johann Zarco. Mais je n’ai pas roulé différemment ou mieux aujourd’hui que lors des courses précédentes. Je n’ai rien fait de spécial aujourd’hui. Tout s’est fait tout seul, assez naturellement. Mais je dois avouer : je me suis vraiment impressionné aujourd’hui. Parce que j’ai fait presque toute la course en 1’39 min ».