Sélectionner une page

Les pilotes MotoGP étaient présents cette fin de semaine pour les tests officiels de ce début de saison MotoGP 2021.
Voici un débriefing total du test jour 1 à Losail.
Propos recueillis sur Paddockgp


Fabio Quartararo : « C’était une journée cool et je suis très heureux, mais j’ai beaucoup peiné pour utiliser à nouveau la M1, honnêtement, pendant plus de la moitié de la journée, car j’ai été complètement perdu en passant de la R1 à la M1. Au final, je suis heureux car le feeling a été très bon sur la fin et nous avons pu faire de très bons tests. Je me sens très bien dans le team d’usine et j’en aime l’atmosphère. Je pense que nous allons progresser pas à pas. »

Avez-vous senti des différences avec la moto de l’année dernière et qu’avez-vous testé aujourd’hui ?
« Comme nous l’avons dit, nous essayons le nouveau châssis, un peu comme sur l’ancienne moto, et comme je l’ai dit j’ai mis une demi-journée pour être de retour en pilotant correctement la moto. Donc je ne peux pas vraiment dire si c’était mieux ou pas. Demain, nous aurons une journée de plus pour l’essayer correctement et je pourrais un peu plus le ressentir en détails. Le chrono était plus lent et personnellement je ne roulais pas à 100 %, donc nous aurons de meilleures chances de découvrir la moto demain. »

Maio Meregalli a dit que l’on saurait vite si la moto était meilleure ou pas, car les changements qu’ils ont faits ont pour but de la rendre un peu plus proche en virage de celle de Franco l’année dernière. Avez-vous pu sentir une petite différence ?
« Pour le moment, j’ai dit à l’équipe que la journée avait été rude pour moi pour être de retour sur la M1. Honnêtement, ce n’était pas facile d’essayer de donner des commentaires clairs, donc je ne peux pas dire si c’était mieux ou pire en virage. Également parce que nous avons mis de nouveaux pneus au début, au moment où je ne pilotais pas formidablement. Jusqu’aux derniers tours, mon feeling n’était pas formidable, donc je préfère attendre demain pour vraiment donner mes commentaires au sujet du nouveau châssis, car, pour le moment, c’est difficile à dire. »

Avez-vous eu des retours des pilotes d’essais hier ?
« Honnêtement, je n’ai pas vraiment parlé à Cal, Nozane et Nakasuga. Je leur parlerai davantage aujourd’hui car j’ai vu que Cal avait été rapide. Donc oui, je vais leur demander leurs commentaires, même si les conditions étaient délicates et venteuses. Je n’ai pas vraiment eu l’opportunité de leur parler. »

Quelle est la principale différence entre la façon de travailler dans un team d’usine et celle dans un team satellite ?
« Il est peut-être trop tôt pour le dire car c’est seulement ma première journée en tant que pilote d’usine, mais ce que je peux dire c’est que vous avez beaucoup plus de personnes en bleu dans le box. Vous ressentez beaucoup plus de responsabilités, mais j’aime cette sorte de travail. Oui, pour le premier jour, je peux simplement vous dire qu’il y a beaucoup plus de personnes et que vous ressentez beaucoup plus de responsabilités. »

Comment la reprise s’est passée pour toi, physiquement et mentalement ?
« Sincèrement, je m’attendais à pire physiquement. Sincèrement, je me sens super bien et j’ai fait 70 tours aujourd’hui, à part les mains qui sont assez détruites. Normalement, j’ai tout le temps mal aux bras et un petit peu aux jambes, mais aujourd’hui, vraiment, je me sens bien physiquement. Mais juste, j’ai vraiment eu du mal à m’habituer sur la M1. Je pensais que ça allait être un petit peu plus rapide, mais j’ai mis du temps. Donc j’ai hâte d’être à demain pour pouvoir commencer dès le début et pour pouvoir vraiment m’amuser. Là, franchement, ce n’était pas facile aujourd’hui ! »